Le Social Business en Europe : chronique d’une révolution annoncée

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le concept d’« entrepreneuriat social » (ou « Social Business ») s’enracine progressivement dans le monde des affaires international interconnecté. C’est des États-Unis que l’actualité des différentes tendances de l’entreprise 2.0 nous arrive, comme le Congrès de l’entreprise 2.0 qui se tient à Boston depuis le 18 juin et qui en est un exemple marquant. Mais l’actualité et l’innovation touchent également le vieux continent, sans perdre de sa capacité à suivre les tendances du monde de l’entreprise.

Nos dernières participations dans le domaine le démontrent :

Zyncro peut dès lors affirmer que le concept d’« entrepreneuriat social », appelé également « Social Business » ou « Enterprise 2.0 », n’est pas seulement une mode mais bien une réalité.

Les attributs propres à cette dénomination englobent différents aspects qui vont de la communication interne à la gestion d’entreprise en passant par l’intégralité des relations sociales avec le client : la gestion du changement, des connaissances, des idées, des processus de l’apprentissage corporatif et des personnes.

Juan Liedo, Directeur de la division Entreprise 2.0 d’Ibermática (photo ci-dessous), nous montre au cours du Congrès de l’entreprise 2.0 et de l’entrepreneuriat social de Séville tous les secteurs où cette philosophie est désormais appliquée, indiqués de façon claire :

Intranet 2.0, accélération de la gestion du changement, service à la clientèle 2.0 (avec particulièrement les cas de réussite de la compagnie aérienne Vueling et de MRW), gestion des connaissances 2.0, réseaux sociaux d’entreprise, gouvernance ouverte, apprentissage social, marketing à travers les réseaux sociaux, gestion des idées 2.0, conférence de presse 2.0, recrutement social, gestion du personnel 2.0… Autant de thèmes liés au sujet vaste de l’entreprise 2.0. Mais il existe aussi un concept que je souhaite ajouter à cette liste, qui découle des contributions de toutes les parties prenantes dans l’entreprise et de la quantité de données nouvelles qui sont générées au sein et autour de l’entreprise : le Big Data (données massives).

Notre participation à ces rendez-vous (dont le prochain aura lieu à Porto : Social Now ;-)) confirme que tous ces concepts sont résolument d’actualité et que nous ne pouvions pas oublier de les mentionner sur notre blog Zyncro.

Écartons donc complètement l’idée qu’une « entreprise 2.0 » est une entreprise qui se cantonne à posséder des comptes sur Facebook et Twitter. Concentrons-nous sur la valeur de ces acteurs professionnels au sein de nos entreprises, qui connaissent cette nouvelle façon de comprendre et de traiter avec les idées, les connaissances et la technologie. N’oublions pas cependant que cette dénomination renvoie à des considérations commerciales et, dès lors, doit être comprise comme un aspect qui peut influer directement sur le compte de résultat.

Nous avons parlé à plusieurs reprises de l’approche du management 2.0 chez Zyncro mais, plus que jamais, nous nous devons de promouvoir cette façon de diriger une entreprise sachant qu’il s’agit du chemin à prendre pour tous ceux qui veulent innover, se développer et améliorer les résultats de leur entreprise.

Affaires, entreprise, résultats, voilà comment se synthétise le « Social Business » qui s’appuie sur les technologies pour mener à bien cette nouvelle façon d’agir. Il incombe à la direction générale, aux chefs de service, aux départements des ressources humaines, au marketing, entre autres acteurs, de l’insuffler.

N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez en savoir plus sur ce qu’est l’entreprise 2.0 et comment initier cette transition. Nous sommes là pour ça :-)