Que signifie Social Banking ?

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le terme de Social Banking englobe de nombreuses significations en fonction du domaine dans lequel il est utilisé. Nous avons d’une part les institutions financières dont les objectifs sont déconnectés de la spéculation, qui aspirent à des contributions éthiques revêtant des aspects humains et sociaux (ce que nous appelons, la « banque étique » qui parfois est également appelée « banque sociale »). Cela touche d’autre part des aspects propres à l’environnement numérique (le « Social Banking » à proprement dite).

Si nous nous concentrons sur cette deuxième composante, celle à portée numérique, et en retraçant les innovations technologiques du secteur bancaire, nous pouvons parler de trois grandes étapes :

    1. eBanking (1995) : la percée d’Internet offre un nouveau canal d’accès des clients aux produits et services financiers.
    2. Banque mobile (2007) : avec l’avènement de l’iPhone commence à s’opérer un transfert, non seulement du canal, mais du dispositif, aux produits et services financiers qui commencent à s’adapter au dispositif portable.
    3. Social Banking (2010) : arrive ensuite la « socialisation » de la relation entre les institutions financières et leurs clients à travers des communautés et des réseaux sociaux, ou « 2.0 » placé en suffixe. Il n’est alors plus seulement question de produit ou service bancaire et du canal ou dispositif par lequel il est transmis, mais de la relation entre l’entité et le client qui s’en trouve transcendée.
Le Social Banking représente une tendance très novatrice qui occupe une place croissante sur la scène européenne en établissant un lien privilégié entre l’entité financière et le client. Cela se traduit aussi de différentes manières :
  • Les relations à travers les canaux sociaux généraux et publics (Facebook, Twitter, Google+, blogs d’entreprise, etc.) : stratégies 2.0 dans le but d’incorporer, de fidéliser et d’établir un contact personnalisé avec la clientèle du secteur financier, le nouveau consommateur social, dans les canaux déjà en place. Banco Sabadell, BBVA et Banca Cívica sont des références en Espagne dans le domaine.
  • La création de communautés privées proposées par les banques et destinées aux clients. Leur objectif est là aussi d’améliorer la relation avec le client et d’offrir de la valeur ajoutée au produit financier. Elles permettent à l’entité une relation directe avec ses clients, en privé et en toute sécurité, sans avoir à dépendre de technologies tierces (et de leurs politiques en matière de confidentialité) et d’exploiter les données d’usage de l’outil pour offrir un meilleur service au client.

La tendance du Social Banking est promue par divers séminaires et conférences sur le thème des « Médias sociaux dans les institutions financières » (site en espagnol) et est constituée par des entités qui cherchent de plus en plus à renforcer et à améliorer la relation avec leur clientèle.

Zyncro observe et apporte sa contribution à cette tendance, comme une véritable évolution dans la manière de gérer la relation entre le client et l’entité. Nous offrons ces services à travers notre modèle de commercialisation Zyncro « réseau social privé ».

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous expliquerons avec joie notre expérience du monde du Social Banking et offrirons notre expertise dans ce domaine.

Écrivez-nous à aide (@) zyncro.com ou appelez le +33 6 03 33 07 83. Nous serons ravis de vous répondre :-)