Résultats de recherche pour: "Le cas pratique" Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Patricia Fernández Carrelo le 09/11/2012 à 09:20 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: idées zyncro, , , , usages de zyncro   

    Le cas pratique du vendredi : gestion d’une équipe de traducteurs avec Zyncro 

    Temps de lecture estimé : 6 minutes

    90 % des entreprises présentent des besoins d’adaptation de leurs documents dans plus d’une langue. C’est le cas en particulier de celles qui opèrent sur des territoires multilingues, des sociétés internationales ou de celles qui ont engagé un processus d’internationalisation. Parfois, les flux de traduction sont gérés en interne, mais lorsqu’il s’agit de contenu qui doit être traité publiquement et/ou présenté aux clients, il s’avère nécessaire de recourir à des spécialistes et de sous-traiter le service.

    Les entreprises de traduction qui gèrent ce type de service sont nombreuses, mais une solution plus économique qui permet à la compagnie de bénéficier d’un meilleur contrôle des processus de traduction réside dans la collaboration avec des traducteurs indépendants qui traduisent dans leur langue maternelle.

    Zyncro a opté pour une solution Zyncro propre de gestion des traductions, en organisant une équipe de traducteurs freelance professionnels pour toutes les langues dans lesquelles nous devons traduire nos documents, nos différents articles de blog (en anglais, en français, en portugais brésilien, en allemand, etc.), les informations publiées sur nos sites Web et notre propre produit.

    Étudions plus en détail notre cas pratique de la gestion d’une équipe de traducteurs avec Zyncro.

    Gestion des traductions et des traducteurs avec Zyncro

    Notre première étape a consisté à chercher des traducteurs indépendants experts dans notre domaine :

    • les réseaux sociaux,
    • les milieux professionnels et le B2B (business-to-business),
    • la localisation de site Web et de logiciels professionnels.

    Pour cette recherche, il existe différentes plateformes et associations où les traducteurs présentent leur profil et où il est possible de publier des offres. La plus connue, et probablement avec la trajectoire la plus notoire, est Proz. Vous pouvez également compter sur la recommandation d’un traducteur professionnel de confiance pour vous indiquer où chercher ou qui connait déjà quelqu’un répondant aux besoins du projet. Les traducteurs sont un véritable réseau social de contacts professionnels :-)

    Un aspect important qui témoigne du professionnalisme d’un bon traducteur est qu’il doit disposer d’un système qui gère les répétitions et les références, dit de « traduction assistée » (permettant de réutiliser, telles quelles ou partiellement, les traductions antérieures), et doit faire preuve d’une bonne capacité à générer ses propres glossaires terminologiques dans le but d’assurer une certaine cohésion et la cohérence entre toutes ses traductions.

    Une fois l’équipe de traducteurs sélectionnée, l’étape suivante consiste à former et adapter à la tâche de traduction.

    Les responsables de la traduction des documents d’une société doivent se familiariser avec le produit ou service de l’entreprise, les objectifs à atteindre à travers chaque traduction et le style de l’entreprise, afin de la retranscrire dans chaque langue. Pour cette raison mais aussi pour le type d’entreprise sociale que Zyncro s’avère être, nous aimons que chaque personne qui se joint à Zyncro se sente dès le premier jour comme faisant partie intégrante de l’organisation. L’étape suivante a donc consisté à leur demander de s’inscrire gratuitement à Zyncro, puis nous les avons invités à intégrer les différents groupes de travail (par département ou groupe de traduction : marketing, produits).

    Une fois toute l’équipe mise sur pied, il nous a été facile de définir le fonctionnement du groupe. Dans notre cas, l’explication et la communication avec les traducteurs se sont faites par le biais du processus suivant :

    • Les groupes dans l’environnement Zyncro sont dès lors le seul canal de communication.
    • Nous créons un dossier pour chaque nouvelle demande, où sont hébergés le ou les documents originaux et où chaque traducteur télécharge le fichier de sa traduction dont le nom reprend celui d’origine et du suffixe de sa langue (_ES, _EN, _DE, _FR, _IT, _CH, _JP, etc.).
    • Les demandes se présentent sous forme d’un simple message sur le mur, précisant les langues dans lesquelles le document original doit être traduit.

    Le processus a atteint sa vitesse de croisière et les avantages s’avèrent nombreux :

    • Tous les membres de l’équipe travaillent en collaboration.
    • Lors de la résolution d’un doute, celui-ci est également résolu pour tous les traducteurs en un seul message.
    • Nous avons supprimé l’e-mail du processus de traduction.
    • Toutes les traductions sont stockées dans un référentiel unique.
    • Les traductions dans d’autres langues sont mises à disposition de l’équipe afin de les utiliser pour référence.
    • En cas de besoin de traducteurs pour de nouvelles langues ou si celles existantes ont besoin de renforts, le processus d’incorporation est rapide et simple.
    • Nous disposons d’une équipe d’experts bénéficiant de bons réseaux de contacts permettant d’étendre facilement l’équipe.

    Nous voudrions profiter de ce cas pratique de Zyncro pour remercier toute notre équipe de traduction, composée d’excellents professionnels du monde numérique, et de recommander leurs services à tous nos lecteurs :-)

    Sans oublier bien sûr nos partenaires japonais et chinois :-)

    Et vous ? Devez-vous poursuivre des discussions sans fin par courriel avec vos traducteurs ? Avez-vous déjà perdu « mystérieusement » un document traduit dans un flot de courriels ? C’est parce que vous n’utilisez pas Zyncro. Il n’y a qu’à l’essayer !

     

     
  • Matthieu Pinauldt le 19/10/2012 à 10:20 Permalien | Répondre
    Mots-clefs:   

    Le cas pratique du Vendredi : Collaborer entre employés en mobilité 

    Un laboratoire pharmaceutique possède une équipe commerciale divisée en régions et où chaque représentant est associé à un territoire particulier. Les représentants se déplacent de médecin en médecin et ont peu d’occasions de se rencontrer. Pas facile dans ces conditions d’échanger sur les méthodes de vente et développer une dynamique d’équipe.

    Le laboratoire a adopté Zyncro à l’échelle de l’entreprise afin de faire collaborer les différents départements et améliorer la génération d’idées.

    Eric est en charge de la zone ouest des Yvelines, zone qu’il partage avec Franck qui lui est spécialisé sur les génériques. Sa journée démarre toujours par un passage sur la plateforme de Zyncro à laquelle il se connecte au travers de sa tablette. L’accès au groupe « Equipe de vente – Yvelines » lui permet de visualiser les objectifs du jour ajoutés par le chef de région.
    Avant sa première visite – et pour chaque visite suivante – Eric accède à toute la documentation produit à jour et ne prend pas le risque de communiquer des informations erronées.

    Toutefois, c’est la possibilité de communiquer avec le reste de l’entreprise qui offre la plus grande valeur à Eric :

    –          Le partage de l’information : Chaque représentant commercial a accès à tous les groupes de produits de son portefeuille. A travers le mur d’activité du groupe, les membres peuvent comparer leurs expériences. Ils sont même incités à le faire puisque les meilleurs contributeurs se voient récompensés.

    –          La coordination des équipes : Eric et Franck peuvent communiquer sur le groupe dédié à leur zone. Ils peuvent facilement organiser des rendez-vous groupés à travers le calendrier. A la différence de l’email, l’information est centralisée et sera accessible à de nouveaux arrivants.

    –          Connecter les collaborateurs : Eric communique au sein de l’équipe régionale mais aussi avec les autres équipes.  Alors qu’il se considérait comme élément indépendant de l’entreprise, Eric avoue reprendre pied avec la stratégie globale. Au-delà du département commercial, les communications principales de la part des autres départements apparaissent aussi sur son mur d’activité et lui permette de se tenir au courant des efforts marketing concernant ses produits.

    –          Partage du savoir : Que ce soit à travers les groupes ou sur son mur d’activités, Eric peut commenter ses succès, ses doutes et demander des conseils. De même il peut répondre à d’autres membres sur leurs doutes et questions.

    –          Expertise : C’est aussi un excellent moyen pour Eric de partager des situations déjà rencontrées par d’autres collègues. Dans le cas où Eric recherche une expertise précise, le moteur de recherche lui permet de contacter les membres ayant des connaissances spécifiques.

    Votre entreprise est-elle déjà 2.0? Découvrez la puissance de la collaboration.
    Essayez Zyncro gratuitement
    !

     

     
  • Matthieu Pinauldt le 21/09/2012 à 09:40 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , étude de cas, projet   

    Le cas pratique du Vendredi: Partager des fichiers volumineux avec ses collaborateurs et ses clients 

    L’agence de communication DIME a comme projet la campagne de lancement du nouveau produit de EDC-International, un de ses principaux clients. Pour la présentation finale d’un tel projet, Jean-Claude, chef multimédia de l’agence, prépare une vidéo qui aspire à être virale.

    Jean-Claude décide d’impliquer son équipe le plus possible. Pour cette raison, il a crée un groupe privé au sein du réseau social d’entreprise appelé « Projet EDC-International ». Ce groupe est partagé entre les membre de l’organisation impliqués dans le projet.
    Les conversations qu’il a mené sur le mur du groupe ont mené à la réalisation d’une vidéo de 3 minutes que Jean-Claude partage également.

    Constatant que les commentaires sont positifs et que l’équipe est satisfaite du résultat, Jean-Claude décide d’envoyer la vidéo au client. Comme beaucoup d’entreprises, EDC-International utilise principalement l’email.
    La vidéo pèse environ 80 Mo et ne peut pas être ajoutée en pièce jointe d’un email, Jean-Claude envoie donc un zlink lié à la vidéo précédemment partagée sur le groupe. Le zlink est un lien public permettant de partager du contenu interne avec l’extérieur du réseau.
    Pour des raisons de sécurité, Jean-Claude prend soin d’indiquer une date d’expiration ainsi que de protéger le fichier par un mot de passe.

    Le représentant de EDC-International, Adrien Poulvot, reçoit l’email et décide des changements à effectuer. Pour Jean-Claude le travail est simplifié: à chaque mise à jour de la vidéo, il lui suffit de charger la nouvelle version, le zlink pointera toujours vers la dernière version.

    Après quelques itérations, Adrien Poulvot est impressionné par le travail de Jean-Claude et valide la vidéo.
    Jean-Claude peut donc maintenant partager le fichier sur son mur d’activités, ce qui permet à toutes les personnes qui le suivent au sein du réseau de voir son travail.

     

    En quoi le réseau social d’entreprise a participé au succès de ce projet?

    • Jean-Claude a fait participer son équipe en partageant la vidéo à priori,
    • Le zlink a simplifié l’échange de fichiers sur un canal de communication plus traditionnel tel que l’email,
    • Le contrôle de versions permet à Jean-Claude de revenir éventuellement à une version précédente,
    • La publication sur le mur d’activité va permettre de mettre au courant toutes les personnes intéressées par le travail de Jean-Claude.

    Votre agence de communication est-elle déjà 2.0? Découvrez la puissance des groupes de travail et des Zlinks de Zyncro. Essayez Zyncro gratuitement!


     
  • Matthieu Pinauldt le 31/08/2012 à 09:18 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: cas d'utilisation, collaboration internationale, multilingue, , Use case   

    Le cas pratique du Vendredi: Communiquer entre plusieurs pays 

    Le cas pratique ZyncroLucie, manager digital marketing France d’une multinationale, suit les messages de Juan, son équivalent au Mexique. Lucie a choisi Allemand seconde langue dans sa jeunesse et ne connaît pas un mot d’Espagnol.

    Juan publie un message sur Zyncro, très vite ce message est commenté par 11 personnes et « aimé » par 12.

    Lucie comprend que ce message est important. Grâce à l’intégration de Bing dans Zyncro, un simple clic sur « traduire » lui permet de comprendre:
    Juan et son équipe ont réalisé une prouesse : une semaine après avoir lancé la chaîne Youtube de l’entreprise, les visiteurs se bousculent. Juan a en compte déjà 50 000 !

    Lucie en profite pour le féliciter bien sûr! Lucie a en tête la création d’une chaîne Youtube exclusivement pour la France. Jusqu’à maintenant, il lui manquait le support d’un expert pour promouvoir le projet à sa direction. Juan est la personne parfaite, il va aussi pouvoir lui donner toutes les clés de la réussite d’un tel projet.

    Pour Lucie c’est une aubaine !

    Découvrez vous-même les possibilités de Zyncro. N’attendez pas, testez-le c’est gratuit!

     

     
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler