Actualisations de Lluís Font Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Lluís Font le 23/07/2012 à 09:00 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , ,   

    Yammer est-il vraiment la solution pour les grandes et moyennes entreprises ? 

    Temps de lecture estimé : 5 minutes

    Lecture vivement conseillée aux PDG et aux responsables de services informatiques.

    Je me doute bien que cet article va être controversé, mais je pense qu’il reflète certains aspects de la réalité que les médias ne semblent pas noter.

    En dépit du rachat médiatique de Yammer par Microsoft, de nombreuses questions implicites restent sans réponses sur le modèle d’adoption et d’installation de l’outil dans les grandes et moyennes entreprises.

    Regardons un peu les aspects les plus controversés du modèle d’entreprise de Yammer :

     Adoption

    Tout employé d’une entreprise peut commencer à utiliser Yammer en créant un compte au nom de son entreprise en utilisant simplement son adresse de messagerie professionnelle. En d’autres termes, il est possible de créer un réseau social parallèle à celui de l’entreprise ou à son intranet. Que se passe-t-il quand l’entreprise veut prendre le contrôle de ce réseau pour des raisons légitimes, par exemple à cause de la valeur des informations qui y sont publiées ou pour supprimer l’accès à un employé partant rejoindre un concurrent ? L’entreprise doit tout simplement payer Yammer pour prendre le contrôle de l’administration. Honnêtement, je trouve qu’on frôle la limite de l’éthique.

    Exploitation

    Yammer, pour l’instant, ne fonctionne que dans le nuage, ce qui reste adapté aux entreprises petites et moyennes qui n’ont pas de concurrence, les compagnies où la sécurité n’est pas un problème et les sociétés n’ayant pas à mettre en place de mesures strictes pour le traitement des données personnelles comme c’est le cas en Europe. Il faut également savoir que Yammer, société américaine, doit se conformer à la Patriot Act, c’est-à-dire que le gouvernement des États-Unis peut accéder aux données de l’entreprise contenues dans Yammer. Ces deux points sont particulièrement critiques pour les entreprises européennes. En fait, les services juridiques de nombreuses sociétés exigent que les données soient hébergées sur des serveurs d’entreprises européennes pour pouvoir se conformer aux lois de protection des données de notre continent et se soustraire au Patriot Act américain.

    Identité

    Bien que le message publicitaire de Yammer affirme que le produit est entièrement personnalisable, la réalité est toute autre. Le nom de Yammer apparaît toujours quelque part. Le site ne laisse pas non plus la possibilité d’adapter son réseau social à la personnalité de l’entreprise, ni de modifier les menus, ce qui réduit l’ergonomie.

    Données

    Mes données ne sont pas vraiment à moi. C’est à mon avis l’un des inconvénients majeurs. Lors des expériences pilotes que nous avons réalisées pour faire migrer les données de Yammer et les répliquer dans un autre environnement, les résultats ont été désastreux. Tout d’abord, il est impossible d’effectuer de sauvegarde de ses données sans payer. Ensuite, dans de nombreux cas, il est impossible de faire migrer les pièces jointes aux conversations. Enfin, il est très difficile de récupérer la structure des groupes et des conversations, car le système des pointeurs de sauvegarde semble mal programmé.

    En bref, il est facile d’entrer (parce que souvent l’entreprise ne s’engage pas par elle même) mais difficile d’en sortir, même en payant. La tendance actuelle est que les réseaux sociaux professionnels deviennent des référentiels ou espaces de stockage puissants des connaissances de l’entreprise. Et ces connaissances représentent l’un des actifs incorporels les plus précieux de l’entreprise du XXIe siècle : nous ne pouvons pas les laisser à des tiers sans les mesures les plus élémentaires de sécurité.

     

     
  • Lluís Font le 04/07/2012 à 09:00 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , , , ,   

    Points de vue de Zyncro sur l’achat de Yammer par Microsoft 

    Temps de lecture estimé : 3 minutes.

    Yammer entrant dans le giron d’Office met sans aucun doute en avant les intentions de Microsoft : doter ses applications Office d’une couche sociale afin de rivaliser avec Google Docs. Cette approche si « peu sociale » affaiblira, a priori, la position de Yammer en tant que concurrent des autres réseaux sociaux d’entreprise, comme Zyncro, du point de vue du produit, même si la nouvelle filiale bénéficiera de la puissance de feu de Microsoft en matière de marketing et d’accès aux grands comptes.

    À mon avis, il n’est pas impossible qu’il se reproduise ce qui s’est passé lorsque SalesForce a racheté Chatter, qui est passé du rang de concurrent « dur » à la simple couche sociale de SalesForce.

    Yammer emprunte-t-il un chemin similaire, condamné à être englouti par la « culture Office de Microsoft » ? Nous verrons comment se dérouleront les événements.

    José Vicente Ruiz, Vice-président de Zyncro Mexique

    En réalité, Zyncro offre une capacité de personnalisation et d’intégration avec n’importe quel système d’entreprise, sur poste de travail comme en ligne, en un temps et à des coûts record qui seraient bien difficiles à l’ensemble Yammer-Microsoft d’égaler.

    Si l’on ajoute à cela la capacité de Zyncro en marque blanche, notre disposition à travailler en mode SaaS, en cloud privé et en licence, sans oublier la flexibilité d’accès que nous offrons à travers les appareils mobiles (là où le chemin reste encore très, très long à parcourir pour Microsoft), nous sommes en position de force pour livrer bataille face à ce couple médiatique.

    Cette fusion valide davantage encore notre stratégie d’intégration à Microsoft (SharePoint et Office), même si ces produits se convertissent en offre concurrente. C’est aussi en particulier vrai pour Google, car nous sommes sur le point de lancer une intégration complète avec sa suite. Nos objectifs sont clairs : si nous possédons une bonne intégration avec ces deux acteurs majeurs, la valeur ajoutée pour nos clients actuels et futurs est immense si l’on tient compte en outre de notre capacité de connexion avec n’importe quel système d’entreprise ou environnement logiciel en mode cloud. Nos clients décident du logiciel qu’ils veulent utiliser : la philosophie de Zyncro réside dans l’adaptation et l’intégration avec les solutions retenues par nos clients.

    Lecko synthétise d’ailleurs très bien les points forts de Zyncro. Dès lors, ne peut-on pas simplifier par une équation : SharePoint + Yammer = Zyncro ?

    Continuez à travailler de façon productive et efficace !

     

     
  • Lluís Font le 12/12/2011 à 15:32 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: leaders, , solutions technlogiques, Young Bully Awards   

    Zyncro gagne le Young Bully (Bully Awards 2011) 

    Temps approximatif de lecture: 3 minutes

    Dídac Lee & Lluis Font avec le prix Young Bully

    La gaieté règne aujourd’hui dans les bureaux de Zyncro (malgré la triste nouvelle, R.I.P. Steve Jobs), après la réception hier du prix Young Bully. Ce prix a été remis aux cofondateurs de ZyncroDídac Lee (Président) et Lluis Font (PDG), pendant la cérémonie des Bully Awards au Xalet de Montjuïc (Barcelone).

    Les Bully Awards récompensent les entreprises europeénnes leaders en technologie et télécommunications sur des critères comme l’excellence, les perspectives d’avenir, les créativité, les stratégies de marché ou les solutions technlogiques. Cette distinction internationale place dès maintenant Zyncro parmi les start-ups les plus importantes et prometteuses d’Europe.

    La nomination parmi les 60 entreprises finalistes a déjà été tout un honneur, mais le fait de recevoir finalement le prix Young Bully des Bully Awards , qui récompense les entreprises sollicitant ou ayant reçu un financement de « série A » (entreprises en phase de démarrage), confirme que les efforts déployés jusqu’à aujourd’hui sont allés dans le bon sens et nous incitent à aller de l’avant et à définir de nouveaux objectifs tout en consolidant nos acquis.

     
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler