Actualisations de Pablo Fuentes Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Pablo Fuentes le 17/07/2012 à 09:00 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , , travail en équipe   

    La théorie du baby-foot : trois clés de la communication interne et du travail d’équipe 

    Temps de lecture estimé : 4 minutes

    Introduction : un collègue de travail m’a fait part de cet article de Pachi Lanzas, expert en communication interne jouissant d’une longue expérience dans le domaine au sein de compagnies telles que Banco de Santander, Acciona ou Vodafone Espagne, entre autres. M. Lanzas a écrit ce billet en pensant aux exemples de relations en entreprise (de son blog en espagnol Relatos Corporativos) dont il a été témoin, ce qui est un honneur pour nous qu’il puisse les partager avec nous.

    Le travail d’équipe. Facile, non ? Nous travaillons tous en équipe. Nous avons reçu des milliers d’heures de formation, nous les mentionnons dans nos CV… Il faudrait être fou pour dire que l’on ne travaille pas en équipe. Vous imaginez-vous la tête de celui ou de celle des ressources humaines lors de l’entretien d’embauche si vous lui disiez que vous ne savez pas travailler en équipe ?

    Nous le faisons tous, c’est là une évidence. Dans une entreprise, nous partageons tous les mêmes buts, les mêmes stratégies, les mêmes valeurs. Les consultants en communication interne ont bien fait leur travail et nous le savons par cœur. Mais cela veut-il dire pour autant que nous travaillons en équipe ? Ma perception, mais je peux bien sûr me tromper, c’est que la théorie du baby-foot s’invite dans la plupart des cas du travail en équipe.

    Vous avez sûrement déjà joué au baby-foot, non ? Ou du moins, vous avez suivi une partie entre des proches. Au baby-foot, chaque ligne est responsable de sa zone. Quand elle reçoit la balle, elle la gère. Tous les joueurs ont le même objectif : gagner le match. Tous « collaborent » et se passent la balle, défendent, etc. Mais travaillent-ils en équipe pour autant ? Non.

    Pour travailler en équipe, vous devez vous mettre dans l’optique des autres unités de la structure. Vous devez « sortir de votre zone » et vous mélanger aux autres, savoir ce que vos collègues font, comment vous pouvez mieux collaborer et comment créer ce que nous appelons des « synergies ».

    Et la communication interne dans tout ça ? Comment peut-elle venir en soutien du jeu « d’une ligne à l’autre » ? Je suggère trois points :

    1. Les réseaux sociaux : il existe de nombreuses expériences qui ont donné de bons résultats. De nos jours, il semble plus logique d’utiliser les fonctions qu’offrent les réseaux sociaux (voir en espagnol l’article Cinco claves para enfocar un modelo de comunicación interna 2.0, Cinq points sur lesquels se concentrer pour un modèle de communication interne 2.0 efficace) pour améliorer les flux d’information internes.
    2. La modélisation des interactions entre les domaines : que certaines lignes sachent passer la balle à d’autres ne signifie pas qu’elles se connaissent, ni qu’elles interagissent. Il est donc nécessaire de modéliser les interactions entre les différents domaines de la structure.
    3. L’analyse et le plan d’action : c’est là où nous, les consultants, nous situons bien évidemment. Loin de moi l’idée de mettre dans ce billet ce que je ferais dans chaque type d’entreprise, tout simplement parce que je ne crois pas aux formules toutes faites qui marchent à l’identique pour tout le monde. Dans chaque cas, il convient de réaliser une analyse sérieuse et raisonnable qui permet ensuite d’en conclure un plan d’action.

    Le baby-foot est un jeu particulièrement amusant. Si vous donnez à un groupe de jeunes une PlayStation et un baby-foot à côté, 85 % choisira le baby-foot (j’ai bien sûr essayé moi-même). Mais le monde de l’entreprise n’est pas vraiment un jeu et s’avère même beaucoup moins amusant.

    Pablo Fuentes est responsable de la communication interne de Telefónica sur le marché de l’Amérique latine. Son blog en espagnol, relatoscorporativos.com, propose des stratégies adaptées et offre des idées pour mettre en œuvre des systèmes de communication 2.0 et les dernières tendances en matière de communication en entreprise.

     

     
  • Pablo Fuentes le 07/11/2011 à 13:26 Permalien | Répondre
    Mots-clefs:   

    Cinq clés pour aborder un modèle de communication interne 2.0 

    Temps approximatif de lecture: 5 minutes

    Note de l’éditeur : Cet article dans sa version originale a été publié dans le blog Relatos Corporativos le 29 novembre 2011. L’auteur,Pablo Fuentes, responsable de la communication interne de Telefónica en Amérique latine, a eu l’amabilité d’en autoriser la publication sur ZyncroBlog.

    Nous conseillons vivement à nos lecteurs de s’abonner au blog relatoscorporativos.com, qui recueille des stratégies et des idées précieuses pour instaurer des systèmes de communication 2.0, ainsi que d’autres tendances et comportements relatifs au monde de l’entreprise : communication, réputation, culture, leadership, etc.

    Fabienne se mord légèrement la lèvre inférieure après avoir lu le courrier de son responsable. Elle quitte des yeux l’écran de son ordinateur et pose son regard sur l’océan de gratte-ciels de Sao Paulo. En cinq ans à peine, l’ancienne consultante a gravi tous les échelons, a doublé le chiffre d’affaires et gère plus de six mille employés dans dix états. Elle et son équipe se trouvent face à un nouveau défi. Après avoir analysé d’autres entreprises, elle sait qu’un modèle de communication interne 2.0 peut l’aider. Elle sait aussi qu’elle doit faire une proposition au Comité de direction. Comment l’aborder ? On lui a parlé d’un blog, relatoscorporativos.com. Elle pose son café sur la table et clique :

    1. Déterminez le profil 2.0 de vos employés. En premier lieu, menez une enquête parmi vos collaborateurs pour évaluer dans quelle mesure ils connaissent et utilisent les outils 2.0, de Wikipedia à YouTube, en passant par Facebook, Twitter ou Linkedin. Cela vous aidera à définir une stratégie et à identifier les usagers avancés, dans les différents domaines, qui peuvent être impliqués dans le projet en tant que facilitateurs ou générateurs de contenu.
    2. Identifiez des besoins concrets de l’entreprise et des équipes et précisez en quoi les outils 2.0 peuvent s’avérer utiles. Pour cela, n’hésitez pas à vous aider de votre réseau de correspondants. Dans l’entreprise de Fabienne, le département commercial est dispersé géographiquement et les membres de l’équipe partagent en permanence des informations. Il est probable qu’un environnement blog et/ou de microblogging (certains outils dans cette ligne donnent déjà de très bon résultats) et une Wiki comme base de données partagées, leur permette de renforcer leur efficacité.
    3. Impliquez dans le projet des domaines clés, comme les RH, les TIC et le département juridique. La mise en œuvre du modèle 2.0 est jalonnée de multiples défis qui nécessitent une réponse précise, en matière de niveau de plateforme ou de propriété des contenus, par exemple. D’où l’importance de constituer un équipe polyvalente qui accompagne le développement du projet. Une implantation graduelle des outils permet d’en  détecter les atouts et les faiblesses.
    4. Instillez une culture numérique. Il est bon que les responsables soient les premiers à donner l’exemple dans l’utilisation des technologies 2.0, externes et internes. Reposez-vous sur ceux qui marquent des tendances et prouvez par des exemples concrets que la participation peut être utile à tous. Travaillez avec vos RH pour prévoir dans le plan de formation des séances sur le contexte et l’utilisation de ces médias sociaux.
    5. Imaginez une campagne créative, qui inclut au cadre professionnel des actions différentes, innovantes. C’est le cas d’une série de vidéos que Telefónica a réalisé pour vanter son Wiki interne en Amérique latine. Ces clips, où ont participé des employés, reflétaient avec humour des situations quotidiennes où la Wiki peut faciliter la tâche. Plus vous serez créatif et abordable, mieux vous aborderez ce qui fait le levier d’un modèle de communication interne 2.0 : stimuler la participation.

    Dans l’article original, vous trouverez également une vidéo de Telefónica vraiment drôle pour stimuler la participation des employés à la wiki. Jetez-y un œil!

     
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler