Actualisations de Patricia Fernández Carrelo Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Patricia Fernández Carrelo le 27/03/2013 à 08:00 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , Groupe Palladium, hôtels 2.0, , ,   

    Groupe Palladium Hotel: « La flexibilité et la facilité d’utilisation ont été déterminants pour mettre en œuvre Zyncro » 

    Temps de lecture estimé : 6 minutes

    Nous aimerions partager aujourd’hui avec vous l’interview que nous avons réalisons de José Luís Alcoba, chef de projet de mise en œuvre de Zyncro au sein du groupe Palladium Hotel. José Luís nous y fait part des avantages dont son entreprise bénéficie par l’exploitation d’un réseau social d’entreprise destiné à plus de 1000 utilisateurs répartis dans les hôtels situés en Europe et en Amérique.

    Il s’agit de la première interview d’une série de rencontres que nous publierons au cours des prochains mois. Nous espérons qu’elle vous sera utile pour clarifier les concepts liés aux réseaux sociaux d’entreprise.

     

    Quand avez-vous ressenti le besoin de mettre en place un réseau social d’entreprise ?

    Le problème initial de la société s’est posé il y a quatre ans environ, aux vues de la dispersion géographique et de la fragmentation du nombre de nos entreprises. Les informations s’avéraient dispersées en différentes listes de distribution électronique. Le courriel faisait office de point d’information. Cette organisation a en fait beaucoup gêné l’incorporation de nouvelles personnes dans l’entreprise et la vision globale de l’avancement des projets en raison du manque de lien entre les fils de discussion qui se généraient.

    Quelle est la première solution que vous avez mise en place ?

    Au départ, la société a fait appel à la solution d’un prestataire situé aux États-Unis, qui souffrait d’un service de support et de maintenance très limité et se montrait en outre peu sensible aux besoins du client. C’est en fait le département des systèmes informatiques qui a lancé l’usage de logiciel social et des réseaux sociaux d’entreprise au sein du groupe Palladium Hotel.

    C’est alors que Zyncro est « entré en scène ». Qu’est-ce qui vous a fait décider de sauter le pas ?

    Après un processus d’évaluation exhaustif, réalisé par le département informatique, au moyen de tests de conception et par l’analyse d’un nombre important d’impératifs contenus dans les tableaux d’évaluation, nous avons opté pour Zyncro pour des raisons de fonctionnalités, de flexibilité de la part du fournisseur et de facilité d’utilisation de la solution. Outre les aspects fonctionnels de la solution, les aspects économiques et la culture du groupe Palladium Hotel vers le modèle SaaS (Software as a Service) ont sans aucun doute contribué à la décision.

    Comment mettez-vous en œuvre le réseau social d’entreprise ?

    Le déploiement de Zyncro a atteint environ 1 000 utilisateurs au sein de l’organisation. Nous l’avons réalisé à travers un plan de communication pour informer des objectifs de la nouvelle plateforme, en proposant de la documentation et en organisant des séances de formation. Actuellement, les chefs de service de la société agissent en tant que chefs de projet, en plaçant la documentation nécessaire dans l’environnement, en créant l’espace collaboratif pour sa région et en invitant les équipes. Il est cependant important de noter qu’au sein de ces équipes existe une liberté totale de créer des nouveaux groupes.

    Quel est à vos yeux le résultat le plus significatif ?

    L’impact de Zyncro sur l’organisation a été très important, malgré l’existence de plusieurs générations d’utilisateurs. L’infrastructure nous a simplifié l’échange d’informations et la génération des connaissances dans des équipes géographiquement dispersées.

    Quelles ont été les clés pour mettre en œuvre Zyncro au sein du groupe ?

    Les facteurs clés du succès de la mise en œuvre et de l’exploitation de Zyncro ont été la simplicité d’utilisation de la solution, la proximité et la flexibilité de l’éditeur aux exigences de la société, la culture d’entreprise et le suivi continu de l’initiative prise par le service informatique et les domaines utilisateurs.

    Quelle position occupe désormais le projet parmi vos priorités ?

    L’importance stratégique de cette initiative et la priorité de mise en œuvre en ce qui concerne le portefeuille des projets informatiques sont très élevées. L’usage de la solution continue à gagner du terrain, au-delà des limites de l’entreprise, par le partage de documents avec nos fournisseurs et nos partenaires stratégiques.

    En peu de mots, comment résumeriez-vous le retour sur investissement ?

    De notre point de vue, les avantages consécutifs à la mise en œuvre couvrent intégralement le coût de l’investissement, particulièrement dans les moyen et long termes. Toutefois, il est important de noter que, malgré un investissement en logiciel somme toute faible, les coûts internes de mise en œuvre se sont effectivement avérés élevés en raison de la mobilisation des utilisateurs. Ceci dit, la mesure du retour sur investissement n’a pas été réalisée de façon officielle, mais il est clair que l’utilisation de Zyncro aura eu un impact positif sur les plans économique, stratégique et opérationnel.

    Et dans votre entreprise ? La mise en œuvre d’un système d’amélioration de la productivité et de la communication interne est-elle prévue ? C’est le moment de voir Zyncro à l’œuvre et de l’essayer gratuitement.

     

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 24/01/2013 à 10:53 Permalien
    Mots-clefs: , , ,   

    « Zyncro vous aide dans les working process de votre entreprise en gérant et en structurant l’information » 

    Temps de lecture estimé : 9 minutes

    Après vous avoir présenté l’interview de José Luís Alcoba, gestionnaire du projet de mise en œuvre de Zyncro au sein du Fiesta Hotel Group, notre série d’entretiens avec des entreprises qui ont mis en place avec succès un système de réseau social d’entreprise se poursuit.

    Aujourd’hui, nous vous présentons l’interview que nous avons réalisée de Josep Miquel Piqué, conseiller délégué de 22@Barcelona, du district Innovation de la ville de Barcelone, en Espagne. Josep nous fait part de son expérience de Zyncro au sein de son organisation et de son opinion sur la nécessité d’utiliser des outils qui permettent de gérer plus efficacement le flux d’une information vivante, afin d’accroître la productivité des entreprises.

    Barcelone compte plusieurs des meilleures écoles de gestion au monde et jouit d’une longue tradition d’innovation. Quel bond en avant croyez-vous nécessaire pour améliorer la compétitivité des entreprises ?

    Une de mes principales missions est de promouvoir l’innovation au sein du Districto 22@. Nous pouvons dire que Barcelone a déjà créé une « écologie » de l’innovation. Elle est déjà opérante et fonctionne parfaitement. Elle inclut des instituts de recherche, des centres technologiques, des nouveaux entrepreneurs, des institutions de référence, des investisseurs, etc. Dans le domaine de la gestion de l’information, interne en particulier, je dirais que l’essentiel est la productivité. Nous pouvons parfois être très efficients mais sommes rarement efficaces. Nous pouvons très bien utiliser les ressources, mais nous tardons à gérer. Il s’agit de la critique que je fais des systèmes d’intranets traditionnels, qui ne sont pas flexibles.

    Pour parvenir à une gestion plus efficace, quels outils vous semblent nécessaires ?

    Pour être efficace, il est impératif d’accéder facilement aux informations, les gérer et les livrer rapidement. C’est ça la productivité. En fin de compte, technologie, talents et financement sont les bases de la productivité. Les systèmes d’information doivent permettre d’opérer de façon rapide et efficace (avec toutes les garanties de sécurité et de confidentialité qui s’imposent) en commençant tout d’abord par la collecte d’informations, par le processus et le partage des tâches ensuite, puis par la diffusion des informations aux tiers en fin de parcours. Les plates-formes comme Zyncro aident à structurer et à gérer ces informations, pas tant comme référentiel et espace de consignation, que comme Working Process (processus de travail), documents de travail vivants. Il s’agit là d’un aspect vital.

    Comment est née la nécessité d’utiliser un réseau social d’entreprise comme Zyncro, dans Districto 22@ ?

    La motivation initiale était la nécessité d’un projet interdisciplinaire, interdépartement à la mairie de Barcelone, mais en même temps interorganisation. Il s’agit d’un projet international, le Global Clean Energy Forum (Forum mondial de l’énergie propre) qui s’est tenu en octobre 2011 à Barcelone. L’événement a été mené par l’International Herald Tribune, mais a été organisé en collaboration avec la ville de Barcelone. Le maire et différents responsables de la mairie devaient y prendre part et nous devions coordonner toute l’action.

    Comment en êtes-vous venus à la conclusion que l’outil qui répondait le mieux à ces besoins était un réseau social d’entreprise tel que Zyncro ?

    D’une part, nous avions besoin de partager des documents dans différents formats (présentations, feuilles de calcul, texte, etc.) sous une forme ouverte. L’équipe a été structurée d’après chaque projet, intégrant des personnes issues de différents départements au sein de la mairie et même de plusieurs organisations, telles que des fournisseurs externes. Par conséquent, nous devions pouvoir partager facilement des informations avec des personnes de l’extérieur.

    Les systèmes d’information dont nous disposions jusqu’alors étaient trop rigides. Ils ne nous permettaient pas de le faire facilement, mais seulement avec les acteurs du même département. Lorsque vous travaillez sur chaque projet, vous avez besoin d’un instrument beaucoup plus souple. En outre, il était nécessaire de partager à tout moment ces informations avec des personnes qui n’intégraient pas le projet en tant que tel, mais qui devaient être néanmoins informées de l’avancée des tâches. Zyncro nous a permis de créer facilement un Zlink pour leur accès à la documentation du projet, de manière très simple.

    D’autre part, il était nécessaire de communiquer et d’être productif de n’importe où, en voyage, en réunion, etc. Il était dès lors évident que la plate-forme devait être hébergée dans le nuage. Avec un outil tel que Zyncro, cela nous aura permis de résoudre en même temps la nécessité de partager des informations dont l’accès aux utilisateurs externes se faisait de manière contrôlée, de n’importe où. Cela se résout uniquement à travers un outil dans le nuage.

    Quelle a été la portée de Zyncro dans l’élaboration du projet ?

    L’outil a été exploité dans toutes les étapes du projet : dans les phases de définition, de travail, de préparation et d’organisation, puis dans la phase de livraison et de consignation. Dès le départ, Zyncro a été défini comme un outil de communication de base par le chef du projet, au moment de définir toute la méthodologie. Il a dès lors été adopté par le reste de l’équipe. Le responsable en tête du projet doit avoir la conviction que ce genre d’outils représente un instrument qui permet d’être extrêmement productif et efficace.

    Après cette expérience, pouvez-vous résumer l’impact qu’a eu Zyncro sur le résultat de ce projet ?

    Nous pouvons dire que le Global Clean Energy Forum de l’International Herald Tribune aura pris vie à Barcelone grâce à Zyncro. Ce dernier s’est avéré un outil efficace pour le travail collaboratif, pour relever le défi d’un projet complexe avec une date et une heure bien définies.

    Comment a évolué l’utilisation de Zyncro dans votre organisation après cette première expérience ?

    Ce projet fût à l’origine un projet pilote. Aujourd’hui nous travaillons avec Zyncro de façon habituelle sur d’autres projets. Le bénéfice principal que nous avons noté est la capacité de travailler en groupe de manières efficace et ouverte, nous pouvons accéder à l’information depuis le monde entier. Même depuis les appareils mobiles.

    Pour la majorité des entreprises quel est d’après vous le principal bénéfice de Zyncro en rapport avec la productivité?

    Dans un cas comme le nôtre, le bénéfice est double. Comme je disais précédemment, il existe déjà d’autres outils de communication interne relativement ouverts. Ils sont cependant complexes concernant la gestion de l’authentification. Il est souvent nécessaire d’incorporer des nouveaux utilisateurs à l’organisation ainsi que des utilisateurs externes. Nous pouvons ainsi leur donner accès à des informations ponctuelles et concrètes, sans qu’ils aient été intégrés au système d’origine. Tout cela avec simplicité et sécurité.

    L’autre aspect qui a attiré mon attention sur Zyncro est la possibilité de télécharger toute la documentation à jour. C’est un peu comme faire une photo instantanée de toute la documentation de l’entreprise.

     

    Pour comprendre les bénéfices que Zyncro peut apporter à votre entreprise, n’hésitez pas à démarrer votre Réseau Social d’Entreprise gratuitement en cliquant ici

     

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 30/11/2012 à 10:06 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: présentation, , sage, , Zyncro China   

    C’est officiel : Zyncro China est enfin une réalité 

    Temps de lecture estimé : 3 minutes

    Zyncro poursuit son développement à l’international : aujourd’hui, la Chine vient officiellement s’ajouter à la longue liste de pays dans lesquels nous sommes présents. L’écosystème commercial de Zyncro est arrivé en Europe centrale il y a quelques mois, ouvrant la voie par le Benelux et l’Allemagne. Ce fût une étape importante pour entrer sur le marché germanophone qui comprend la Suisse et l’Autriche. En parallèle, nous grandissons à pas de géant au Mexique, comme passerelle vers l’Amérique latine. Notre philosophie repose sur une expansion internationale par le biais de partenaires locaux qui connaissent et dominent le marché, et qui servent de point de référence pour assurer une croissance exponentielle. Nous sommes désormais présents dans 14 pays dont l’Espagne, la France, les pays germanophones, la Belgique, la Hollande, le Luxembourg, le Mexique, le Japon, l’Argentine, les États-Unis, le Brésil… Et depuis aujourd’hui donc, la Chine !

    Pour cette ouverture particulière, les fondateurs de Zyncro, Lluís Font et Dídac Lee se sont rendus à Shanghai où s’est déroulée aujourd’hui la présentation officielle de Zyncro China. Cette présentation publique a compté avec la présence de dirigeants de grandes entreprises de journalisme d’origine chinoise. Dans le cadre de cette présentation se sont également tenues diverses réunions privées dans la plus pure tradition culturelle du pays oriental.

    La présentation a également été l’occasion de mentionner le partenariat entre Zyncro et Sage :

    L’ouverture des bureaux au pays du Soleil Levant a supposé pour Zyncro une adaptation tant technologique que culturelle, mais aussi un développement de produits adaptés. Sur le plan technique, nous comptons actuellement sur une plateforme spécifique en Chine, ainsi que la solution traduite en chinois. Au niveau culturel et des activités, nous avons dû nous adapter aux canaux et aux méthodes de communication chinois, à travers des profils dans leurs principaux réseaux sociaux, dont nous vous faisons part ici :

    Notre chaîne sur Youku (vidéos) : u.youku.com/zyncro

    Notre chaîne sur Tudou : tudou.com/zyncro

    Notre chaîne sur Weibo (le « Twitter » chinois) : weibo.com/zyncrochina

    Notre Blog Zyncro en Chine : blog.zyncro-china.com

    Zyncro China est à présent une réalité, 欢迎 !!

     

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 12/11/2012 à 10:18 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: Actualités de, , ,   

    Zyncro, vainqueur espagnol des European Business Awards 

    Temps de lecture et de visionnage estimé : 5 minutes

    Les responsables des European Business Awards, prix international qui reconnaît l’excellence, l’innovation et les pratiques recommandées dans le monde de l’entreprise européenne, ont annoncé le 1er novembre dernier les vainqueurs au niveau national pour l’Espagne et Zyncro fait partie des 14 lauréats de l’édition 2012/13.

    À cette occasion, nous avons eu la chance de côtoyer parmi les gagnants des entreprises comme, entre autres, everis, Bankinter, Iberdrola ou encore Sage Espagne.

    Félicitations à tous les lauréats !

    Cette année, pour la première fois, les participants à ces récompenses européennes devaient présenter une vidéo de candidature. Toutes les vidéos étaient consultables sur le site des European Business Awards et, comme nous vous l’annoncions déjà lorsque les finalistes ont été sélectionnés, vous avez pu, pendant quelques semaines, voter pour notre présentation multimédia. Nous profitons donc de cet espace pour vous remercier de toutes vos voix, ce qui a sûrement contribué à cette nouvelle reconnaissance de l’innovation, de l’excellence et du développement durable de notre entreprise. Voici la vidéo dont nous vous parlions :

    Nous sommes fiers d’avoir été choisis comme représentants et lauréats nationaux pour l’Espagne, sachant que les European Business Awards sont une récompense largement reconnue comme vitrine par la majorité des entreprises en Europe. Nous sommes déjà dans l’attente du cycle d’évaluation suivant.

    Le processus final prendra encore quelques mois : dès maintenant et ce jusqu’en janvier 2013, Zyncro, tout comme les finalistes représentant le pays ibérique, sera évalué à nouveau par un troisième jury composé de chefs d’entreprise, d’universitaires et d’entrepreneurs européens. Ainsi, les noms des gagnants seront annoncés lors d’une cérémonie en avril 2013, au cours de laquelle nous espérons bien sûr faire partie des heureux élus :)

    Nous sommes ravis d’être devenus l’une des entreprises les plus dynamiques en Europe, démontrant activement les principes fondamentaux des European Business Awards : succès, innovation et éthique. Cela nous exhorte à continuer à travailler dur !

     

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 09/11/2012 à 09:20 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: idées zyncro, , , , usages de zyncro   

    Le cas pratique du vendredi : gestion d’une équipe de traducteurs avec Zyncro 

    Temps de lecture estimé : 6 minutes

    90 % des entreprises présentent des besoins d’adaptation de leurs documents dans plus d’une langue. C’est le cas en particulier de celles qui opèrent sur des territoires multilingues, des sociétés internationales ou de celles qui ont engagé un processus d’internationalisation. Parfois, les flux de traduction sont gérés en interne, mais lorsqu’il s’agit de contenu qui doit être traité publiquement et/ou présenté aux clients, il s’avère nécessaire de recourir à des spécialistes et de sous-traiter le service.

    Les entreprises de traduction qui gèrent ce type de service sont nombreuses, mais une solution plus économique qui permet à la compagnie de bénéficier d’un meilleur contrôle des processus de traduction réside dans la collaboration avec des traducteurs indépendants qui traduisent dans leur langue maternelle.

    Zyncro a opté pour une solution Zyncro propre de gestion des traductions, en organisant une équipe de traducteurs freelance professionnels pour toutes les langues dans lesquelles nous devons traduire nos documents, nos différents articles de blog (en anglais, en français, en portugais brésilien, en allemand, etc.), les informations publiées sur nos sites Web et notre propre produit.

    Étudions plus en détail notre cas pratique de la gestion d’une équipe de traducteurs avec Zyncro.

    Gestion des traductions et des traducteurs avec Zyncro

    Notre première étape a consisté à chercher des traducteurs indépendants experts dans notre domaine :

    • les réseaux sociaux,
    • les milieux professionnels et le B2B (business-to-business),
    • la localisation de site Web et de logiciels professionnels.

    Pour cette recherche, il existe différentes plateformes et associations où les traducteurs présentent leur profil et où il est possible de publier des offres. La plus connue, et probablement avec la trajectoire la plus notoire, est Proz. Vous pouvez également compter sur la recommandation d’un traducteur professionnel de confiance pour vous indiquer où chercher ou qui connait déjà quelqu’un répondant aux besoins du projet. Les traducteurs sont un véritable réseau social de contacts professionnels :-)

    Un aspect important qui témoigne du professionnalisme d’un bon traducteur est qu’il doit disposer d’un système qui gère les répétitions et les références, dit de « traduction assistée » (permettant de réutiliser, telles quelles ou partiellement, les traductions antérieures), et doit faire preuve d’une bonne capacité à générer ses propres glossaires terminologiques dans le but d’assurer une certaine cohésion et la cohérence entre toutes ses traductions.

    Une fois l’équipe de traducteurs sélectionnée, l’étape suivante consiste à former et adapter à la tâche de traduction.

    Les responsables de la traduction des documents d’une société doivent se familiariser avec le produit ou service de l’entreprise, les objectifs à atteindre à travers chaque traduction et le style de l’entreprise, afin de la retranscrire dans chaque langue. Pour cette raison mais aussi pour le type d’entreprise sociale que Zyncro s’avère être, nous aimons que chaque personne qui se joint à Zyncro se sente dès le premier jour comme faisant partie intégrante de l’organisation. L’étape suivante a donc consisté à leur demander de s’inscrire gratuitement à Zyncro, puis nous les avons invités à intégrer les différents groupes de travail (par département ou groupe de traduction : marketing, produits).

    Une fois toute l’équipe mise sur pied, il nous a été facile de définir le fonctionnement du groupe. Dans notre cas, l’explication et la communication avec les traducteurs se sont faites par le biais du processus suivant :

    • Les groupes dans l’environnement Zyncro sont dès lors le seul canal de communication.
    • Nous créons un dossier pour chaque nouvelle demande, où sont hébergés le ou les documents originaux et où chaque traducteur télécharge le fichier de sa traduction dont le nom reprend celui d’origine et du suffixe de sa langue (_ES, _EN, _DE, _FR, _IT, _CH, _JP, etc.).
    • Les demandes se présentent sous forme d’un simple message sur le mur, précisant les langues dans lesquelles le document original doit être traduit.

    Le processus a atteint sa vitesse de croisière et les avantages s’avèrent nombreux :

    • Tous les membres de l’équipe travaillent en collaboration.
    • Lors de la résolution d’un doute, celui-ci est également résolu pour tous les traducteurs en un seul message.
    • Nous avons supprimé l’e-mail du processus de traduction.
    • Toutes les traductions sont stockées dans un référentiel unique.
    • Les traductions dans d’autres langues sont mises à disposition de l’équipe afin de les utiliser pour référence.
    • En cas de besoin de traducteurs pour de nouvelles langues ou si celles existantes ont besoin de renforts, le processus d’incorporation est rapide et simple.
    • Nous disposons d’une équipe d’experts bénéficiant de bons réseaux de contacts permettant d’étendre facilement l’équipe.

    Nous voudrions profiter de ce cas pratique de Zyncro pour remercier toute notre équipe de traduction, composée d’excellents professionnels du monde numérique, et de recommander leurs services à tous nos lecteurs :-)

    Sans oublier bien sûr nos partenaires japonais et chinois :-)

    Et vous ? Devez-vous poursuivre des discussions sans fin par courriel avec vos traducteurs ? Avez-vous déjà perdu « mystérieusement » un document traduit dans un flot de courriels ? C’est parce que vous n’utilisez pas Zyncro. Il n’y a qu’à l’essayer !

     

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 05/10/2012 à 09:28 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , ,   

    Zyncro remporte pour la deuxième année consécutive le prix Young Bully (Bully Awards) 

    Temps de lecture estimé : 2 minutes

    Aujourd’hui est un jour de joie à double titre pour Zyncro : ce matin, nous avons reçu en mains propres notre prix EuroCloud 2012 de la meilleure startup espagnole (article en anglais), et hier, nous avons reçu, et ce pour la deuxième année consécutive, le Young Bully Award qui récompense les entreprises qui cherchent ou ont reçu un financement de « Série A » (entreprises qui se trouvent en phase de lancement).

    Nous tenons à remercier l’organisation et le jury des Bully Awards pour nous avoir renouvelé leur confiance. Ce nouveau témoignage nous encourage à poursuivre notre travail, à marquer de nouveaux objectifs et à poursuivre l’innovation technologique au jour le jour.

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 20/07/2012 à 09:00 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: banque sociale   

    Que signifie Social Banking ? 

    Temps de lecture estimé : 4 minutes

    Le terme de Social Banking englobe de nombreuses significations en fonction du domaine dans lequel il est utilisé. Nous avons d’une part les institutions financières dont les objectifs sont déconnectés de la spéculation, qui aspirent à des contributions éthiques revêtant des aspects humains et sociaux (ce que nous appelons, la « banque étique » qui parfois est également appelée « banque sociale »). Cela touche d’autre part des aspects propres à l’environnement numérique (le « Social Banking » à proprement dite).

    Si nous nous concentrons sur cette deuxième composante, celle à portée numérique, et en retraçant les innovations technologiques du secteur bancaire, nous pouvons parler de trois grandes étapes :

      1. eBanking (1995) : la percée d’Internet offre un nouveau canal d’accès des clients aux produits et services financiers.
      2. Banque mobile (2007) : avec l’avènement de l’iPhone commence à s’opérer un transfert, non seulement du canal, mais du dispositif, aux produits et services financiers qui commencent à s’adapter au dispositif portable.
      3. Social Banking (2010) : arrive ensuite la « socialisation » de la relation entre les institutions financières et leurs clients à travers des communautés et des réseaux sociaux, ou « 2.0 » placé en suffixe. Il n’est alors plus seulement question de produit ou service bancaire et du canal ou dispositif par lequel il est transmis, mais de la relation entre l’entité et le client qui s’en trouve transcendée.
    Le Social Banking représente une tendance très novatrice qui occupe une place croissante sur la scène européenne en établissant un lien privilégié entre l’entité financière et le client. Cela se traduit aussi de différentes manières :
    • Les relations à travers les canaux sociaux généraux et publics (Facebook, Twitter, Google+, blogs d’entreprise, etc.) : stratégies 2.0 dans le but d’incorporer, de fidéliser et d’établir un contact personnalisé avec la clientèle du secteur financier, le nouveau consommateur social, dans les canaux déjà en place. Banco Sabadell, BBVA et Banca Cívica sont des références en Espagne dans le domaine.
    • La création de communautés privées proposées par les banques et destinées aux clients. Leur objectif est là aussi d’améliorer la relation avec le client et d’offrir de la valeur ajoutée au produit financier. Elles permettent à l’entité une relation directe avec ses clients, en privé et en toute sécurité, sans avoir à dépendre de technologies tierces (et de leurs politiques en matière de confidentialité) et d’exploiter les données d’usage de l’outil pour offrir un meilleur service au client.

    La tendance du Social Banking est promue par divers séminaires et conférences sur le thème des « Médias sociaux dans les institutions financières » (site en espagnol) et est constituée par des entités qui cherchent de plus en plus à renforcer et à améliorer la relation avec leur clientèle.

    Zyncro observe et apporte sa contribution à cette tendance, comme une véritable évolution dans la manière de gérer la relation entre le client et l’entité. Nous offrons ces services à travers notre modèle de commercialisation Zyncro « réseau social privé ».

    Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous expliquerons avec joie notre expérience du monde du Social Banking et offrirons notre expertise dans ce domaine.

    Écrivez-nous à aide (@) zyncro.com ou appelez le +33 6 03 33 07 83. Nous serons ravis de vous répondre :-)

     

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 27/06/2012 à 09:00 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , partenariat, ,   

    Zyncro Partners Day : un pas en avant dans le renforcement du canal Zyncro 

    Temps de lecture estimé : 5 minutes

    Le vendredi 22 juin a marqué le premier Zyncro Partners Day, la rencontre internationale dédiée aux partenaires Zyncro, à laquelle ont assisté plus de 70 participants provenant de l’Espagne, de la France, de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Argentine, du Mexique et du Japon.

    Cet événement a représenté un point tournant dans le modèle de commercialisation de Zyncro, en optant pour un nouveau mode de coopération renforçant la relation que Zyncro entretient avec ses partenaires et le lien entre les partenaires mêmes.

    Comme toujours, nous voulons partager avec vous les principaux thèmes abordés lors de cette rencontre, pour faire de vous tous les acteurs de cette nouvelle approche commerciale de Zyncro.

    La stratégie dessinée par notre Président, Lluís Font

    Commençons par passer en revue la vision stratégique de Zyncro, à travers Lluís Font, celui qui est à l’origine de l’envol de la société, sortie de sa « traversée du désert » (article en espagnol) il y a un peu plus d’un an et demi et devenue la référence technologique internationale dans le marché des logiciels métiers.

    Mais qu’est donc Zyncro ? Quelle sera son évolution ? Que mettrons-nous en œuvre pour atteindre nos objectifs ? Ces questions ont été les axes d’une présentation riche en nouveautés que nous allons bientôt vous faire découvrir.

     

    Présentation du programme de partenariat Zyncro

    Olivier Jacob, notre Directeur Business Alliance, et Mila Nikolova, Responsable des partenariats internationaux, ont exposé le programme de partenariat Zyncro en cours de définition et de mise en œuvre, qui viendra soutenir la nouvelle structure de partenariat de Zyncro dans le monde entier, qui compte actuellement plus de 50 entreprises.

    En outre, ces deux experts internationaux de la gestion du canal de distribution ont présenté les prémices du Zyncro Learning Institute : le tout nouveau programme de formation de Zyncro.

    Nous vous le présenterons officiellement en détail très bientôt.

    Cas de réussite des clients

    La présentation de Cetelem, une des sociétés qui exploite de façon pertinente et croissante la technologie de réseau social d’entreprise de Zyncro à travers « #mycetelem », ainsi qu’un nouveau projet basé en Catalogne qui constituera un nouveau modèle de réseau social vertical à des fins de communication bien définies et visant à réduire les coûts, ont été les clous de la matinée et ont apporté au public deux idées claires :

     

     

     

    • Le concept de réseau social d’entreprise est désormais une réalité dans de nombreuses entreprises et l’usage qu’il en est fait représente un exemple clair du modèle de communication qu’il offre, synonyme de renforcement de la culture d’entreprise et de la productivité des entreprises.
    • Zyncro est un outil social pouvant servir à des fins spécifiques, dont les adaptations sont résolument axées sur les objectifs d’utilisation fixés pour chaque environnement de l’entreprise. Il peut s’adapter en outre aux besoins spécifiques des entreprises à travers une remodélisation complète sur mesure.

    Exemples dans le monde

    Zyncro ne se limite pas à un phénomène local. Notre technologie s’illustre avec succès au Japon par exemple, à travers l’entreprise Swany qui se spécialise dans la modélisation et la conception de produits 3D et qui s’appuie sur Zyncro pour la manipulation de fichiers Autocad volumineux et pour la communication directe avec ses partenaires et ses fournisseurs. Mais on retrouve aussi des cas de réussites au Mexique, pays dans lequel de grands projets commencent à prendre forme avec des sociétés de premier ordre, dans un degré de personnalisation élevé.

     

     

    Intégrations

    En fin de matinée, certains de nos partenaires technologiques ont pris la parole pour expliquer quelques unes des intégrations offertes par Zyncro. Soulignons les présentations suivantes qui ont eu lieu :

    • Workflow 2.0 de Misiona : cette start-up, née à Barcelone et dédiée au développement de logiciels pour le cloud et Zyncro, a présenté sa ZyncroApp Workflow 2.0, ainsi que d’autres développements intégrant leur portefeuille de produits pour Zyncro, comme leurs intégrations avec Google Apps (Drive et Gmail) ou MRM (Meeting Room Manager), un système de réservation de salles de réunion.
    • Applications mobiles : Jesus Hernandez, de Zinkapp, nous a présenté son application développée pour l’iPad dans un ambitieux projet avec Telefónica, qui ne se limite pas à un simple affichage de Zyncro sur l’iPad mais s’intègre de façon transparente avec d’autres systèmes et apporte des fonctionnalités nouvelles spécifiques à l’environnement mobile.
    • PLAN de Cibernos : le groupe de renom propose une plate-forme de gestion des procédures d’entreprise offrant de nombreuses possibilités professionnelles.
    • Intégration de Zyncro et de Google Apps : Enfin, et pour clore la session, Lluís Font, maître de cérémonie pour la matinée, a décrit la stratégie d’intégration de Zyncro aux applications professionnelles de Google.

    Zyncro, une société œuvrant pour ses partenaires dans le marketing, les ventes et les technologies

    Pour finir la journée en crescendo, les dirigeants de nos services principaux (marketing, ventes et technologie) ont exposés trois présentations :

    • Marketing : j’ai eu l’honneur moi-même de pouvoir offrir un examen exhaustif de tous les documents de marketing que nous avons élaborés et mis à la disposition de nos partenaires, ainsi que de toutes les stratégies de marketing en ligne et hors ligne que nous réalisons depuis notre siège social de Barcelone pour renforcer le processus de vente.
    • Ventes : Erwin Güiza, Responsable des ventes chez Zyncro, a présenté l’équipe commerciale de Zyncro qui apporte son soutien à l’intégralité du canal, mis en lumière notre expérience dans le processus de vente, expliqué le profil de l’interlocuteur le plus adapté au moment de traiter avec une entreprise, etc.
    • Technologie : pour finir, Susana Duran, notre Directrice des systèmes d’information, Sergio Javier Expósito (développeur), Agustin Bosso (Chef produits) et Daniel Albert (Chef produits mobiles) nous ont offert une vision globale et enrichissante sur la configuration et la méthodologie interne de l’équipe technique, sur les aspects de l’infrastructure de Zyncro, ainsi que sur la vision et l’évolution du produit et des applications mobiles.

    Ce chapitre s’est terminé par une session de questions et réponses pendant laquelle les participants ont pu faire part, entre autres, de leurs questions, de leurs préoccupations et de leurs doutes à toute l’équipe Zyncro.

    Zyncro, bien plus qu’une entreprise : une communauté

    Des activités ludiques ont été prévues en plus des nombreuses présentations : le photocall, le « tableau en ardoise » de Zyncro sur lequel partager des idées, des expériences et suggérer des orientations à prendre, le « point de rencontre international » (espace de réunion entre personnes de différents pays), plusieurs pauses café et un déjeuner ont apporté leur touche « sociale » à la journée. Le tout dans le cadre chaleureux du local d’Ingracia.

    Ceci fût la première Zyncro Partners Day… attendez-vous à nombreuses autres à l’avenir. Nous vous tiendrons informés le moment venu :-)

     

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 20/06/2012 à 08:30 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: ,   

    Le Social Business en Europe : chronique d’une révolution annoncée 

    Temps de lecture estimé : 4 minutes

    Le concept d’« entrepreneuriat social » (ou « Social Business ») s’enracine progressivement dans le monde des affaires international interconnecté. C’est des États-Unis que l’actualité des différentes tendances de l’entreprise 2.0 nous arrive, comme le Congrès de l’entreprise 2.0 qui se tient à Boston depuis le 18 juin et qui en est un exemple marquant. Mais l’actualité et l’innovation touchent également le vieux continent, sans perdre de sa capacité à suivre les tendances du monde de l’entreprise.

    Nos dernières participations dans le domaine le démontrent :

    Zyncro peut dès lors affirmer que le concept d’« entrepreneuriat social », appelé également « Social Business » ou « Enterprise 2.0 », n’est pas seulement une mode mais bien une réalité.

    Les attributs propres à cette dénomination englobent différents aspects qui vont de la communication interne à la gestion d’entreprise en passant par l’intégralité des relations sociales avec le client : la gestion du changement, des connaissances, des idées, des processus de l’apprentissage corporatif et des personnes.

    Juan Liedo, Directeur de la division Entreprise 2.0 d’Ibermática (photo ci-dessous), nous montre au cours du Congrès de l’entreprise 2.0 et de l’entrepreneuriat social de Séville tous les secteurs où cette philosophie est désormais appliquée, indiqués de façon claire :

    Intranet 2.0, accélération de la gestion du changement, service à la clientèle 2.0 (avec particulièrement les cas de réussite de la compagnie aérienne Vueling et de MRW), gestion des connaissances 2.0, réseaux sociaux d’entreprise, gouvernance ouverte, apprentissage social, marketing à travers les réseaux sociaux, gestion des idées 2.0, conférence de presse 2.0, recrutement social, gestion du personnel 2.0… Autant de thèmes liés au sujet vaste de l’entreprise 2.0. Mais il existe aussi un concept que je souhaite ajouter à cette liste, qui découle des contributions de toutes les parties prenantes dans l’entreprise et de la quantité de données nouvelles qui sont générées au sein et autour de l’entreprise : le Big Data (données massives).

    Notre participation à ces rendez-vous (dont le prochain aura lieu à Porto : Social Now ;-)) confirme que tous ces concepts sont résolument d’actualité et que nous ne pouvions pas oublier de les mentionner sur notre blog Zyncro.

    Écartons donc complètement l’idée qu’une « entreprise 2.0 » est une entreprise qui se cantonne à posséder des comptes sur Facebook et Twitter. Concentrons-nous sur la valeur de ces acteurs professionnels au sein de nos entreprises, qui connaissent cette nouvelle façon de comprendre et de traiter avec les idées, les connaissances et la technologie. N’oublions pas cependant que cette dénomination renvoie à des considérations commerciales et, dès lors, doit être comprise comme un aspect qui peut influer directement sur le compte de résultat.

    Nous avons parlé à plusieurs reprises de l’approche du management 2.0 chez Zyncro mais, plus que jamais, nous nous devons de promouvoir cette façon de diriger une entreprise sachant qu’il s’agit du chemin à prendre pour tous ceux qui veulent innover, se développer et améliorer les résultats de leur entreprise.

    Affaires, entreprise, résultats, voilà comment se synthétise le « Social Business » qui s’appuie sur les technologies pour mener à bien cette nouvelle façon d’agir. Il incombe à la direction générale, aux chefs de service, aux départements des ressources humaines, au marketing, entre autres acteurs, de l’insuffler.

    N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez en savoir plus sur ce qu’est l’entreprise 2.0 et comment initier cette transition. Nous sommes là pour ça :-)

     
  • Patricia Fernández Carrelo le 25/05/2012 à 06:54 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , ,   

    Faites nous parvenir vos idées chez Zyncro… Nous sommes à votre écoute 

    Parce que chez Zyncro, nous sommes à l’écoute de nos utilisateurs et des entreprises qui nous suivent , nous leur offrons la possibilité de soumettre leurs idées grâce à un nouvel outil : http://zyncro.ideascale.com/ (en anglais)

    Cet outil est l’évolution de notre Zyncrommunity, un outil interne des utilisateurs de Zyncro qui permet l’échange d’idées et d’opinions sur l’Entreprise 2.0, les stratégies de communication sociales.
    Nous échangeons sur la manière d’utiliser nos solutions et de rassembler les suggestions d’améliorations.
    Le but est d’organiser tous les commentaires et idées visuellement sur Zyncro.

    Nous invitons tous nos utilisateurs Zyncro, à envoyer leurs idées via le bouton « submit your idea » à partir duquel nous pouvons voter, les analyser et suivre lesquelles sont en cours de production, être revues ou complètes… 😀

    Nous espérons que vous trouverez cet outil utile et qu’il permettra de vous exprimer sur tout ce qui vous vient à l’esprit quand vous utilisez Zyncro.
    A partir de maintenant, nous allons vous tenir informé des développements de vos propositions via cette application.

    Bienvenue dans le monde créatif de Zyncro!

     
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler