Mots-clefs: réseaux de collaboration Afficher/masquer les discussions | Raccourcis clavier

  • Rafael García-Parrado le 25/07/2013 à 10:27 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , , réseaux de collaboration   

    La perméabilité organisationnelle comme source d’innovation 

    Temps de lecture estimé : 4 minutes

    On entend beaucoup parler du nouveau paradigme des ressources humaines et de leur nécessité à innover. L’évolution qui est demandée à la fonction des RH doit permettre aux entreprises de s’adapter sans se convertir en organisations complexes, et de mettre en œuvre des façons nouvelles de faire les choses.

    Habituellement, les modèles d’innovation ouverte faisaient référence aux relations de l’entreprise avec l’extérieur selon la stratégie établie. Ainsi, une organisation ouverte aux préoccupations du marché ou des clients, en raison de ses connaissances, peut rechercher la meilleure alternative offrant une plus grande compétitivité. Cela signifie que nous devons comprendre l’avantage que suppose la perméabilité vers l’extérieur, laquelle permet d’intégrer les innovations découlant de cette relation.

    (la suite…)

     
  • Joan Alvares le 16/05/2013 à 10:19 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , , , , réseaux de collaboration,   

    Équipes flexibles pour des temps à géométrie variable 

    Temps de lecture estimé : 3 minutes

    Il existe une question qui revient souvent au moment où nous devons présenter notre entreprise : et vous, combien êtes-vous dans votre organisation ? Dans mon cas, j’indique parfois que nous sommes trois, d’autres fois que nous sommes une bonne trentaine, en fonction du besoin d’impressionner que je décelle chez mon interlocuteur. Dans les deux cas, je dis la vérité : chez Poko, nous travaillons avec un noyau de chefs de projets mais aussi avec une équipe flexible, qui s’adapte à chaque projet.

    Je suis de ceux qui pensent que pour réaliser quelque chose de logique, une équipe doit pouvoir s’adapter au projet et jamais l’inverse. Parce que lorsqu’une entreprise refuse de sortir de sa zone de confort, quand elle ne ressent pas le besoin d’impliquer les talents externes et d’explorer au-delà de ses propres connaissances, c’est généralement parce qu’elle produit quelque chose qui existe déjà, souvent relativement superflu, caduque, facilement reproductible.

    Aujourd’hui, les meilleurs restaurants du monde sont ceux qui se sont intéressés à la cuisine qui puise ses idées de domaines aussi divers que l’art, la science ou la conception industrielle. Il y avait pour eux un réel besoin d’engager les meilleurs professionnels dans ces domaines. Il s’agit là de talents qui, dans une structure fixe, n’auraient certainement pas été en mesure de porter ses fruits et qui en outre n’auraient pas de sens si la cuisine devait être immuable. Le projet de demain sera différent de celui d’aujourd’hui, et nous obligera à rechercher des partenariats avec des professionnels différents.

    Dans un monde en constante évolution, Internet nous permet de construire de grandes entreprises sans avoir à construire de grandes structures. L’idée est de créer des écosystèmes de talent, capables de détecter les défis d’un projet et de capter le meilleur spécialiste pour y remédier. Internet invite à la découverte, à la suppression des couches intermédiaires, à la coopération entre professionnels aux talents divers et qui travaillent dans différentes parties du monde. Il incombe à nous-mêmes d’accepter cette invitation.

    Votre organisation parie-t-elle aussi sur des réseaux de collaboration pour différents projets ? Lorsque vous collaborez avec des équipes réparties, vous devez vous assurer qu’elles communiquent correctement pour que tout fonctionne comme prévu. Et pourquoi ne pas utiliser un réseau social d’entreprise pour arriver à vos fins ? Essayez Zyncro !

    Joan Alvares est fondateur de Poko et professeur à l’Istituto Europeo di Design.

     

     
  • Maria Ripoll le 15/03/2013 à 09:33 Permalien | Répondre
    Mots-clefs: , , , réseaux de collaboration,   

    Entreprendre en équipe est plus facile en réseau 

    Temps de lecture estimé : 3 minutes

    De nombreux projets d’entreprise supposent à l’origine de bonnes idées et la constitution d’une équipe qui fonctionne. Il serait intéressant de demander à leurs acteurs au cours d’une des nombreuses interviews sur le sujet comment elles trouvent et choisissent leurs membres. Quel est l’élément qui détermine résolument la réussite du projet ?

    Parfois, les difficultés de communication, de coordination et de transfert du savoir au sein de l’équipe compliquent les projets ou, pire, peuvent finir par faire perdre la patience des promoteurs et geler le projet au stade de l’idée.

    Théorie ou pratique : les deux indiscutablement

    Parfois, il ne manque à l’idée qu’un professionnel, spécialisé dans son domaine et partageant un bon feeling avec l’équipe. C’est le cas de Lecuine, cultura gastronómica, un e-commerce dont l’idée de création est restée en suspens pendant plus de trois ans jusqu’à trouver ce partenaire indispensable. La combinaison des compétences du designer numérique Mariano Drozd et du spécialiste technique en commerce électronique Alejandro Ripoll a permis que le projet se développe sur les plans technologique et stratégique tout en répondant à toutes les conditions préalables pour en faire un outil efficace de vente de couteaux et d’ustensiles de cuisine de grande qualité pour les amateurs et les professionnels de la gastronomie. « Nous avons fait tout ce que la théorie dit de faire : les aspects légaux, l’investissement dans le marketing numérique, la sélection de produits à la vente, la production d’images optimisées, l’exploitation d’un serveur dédié très puissant, la configuration minutieuse de la boutique en ligne, etc. », nous livre Mariano.

    Décisions à distance

    Ce projet d’entreprise, comme beaucoup d’entre eux, a dû se développer en même temps que l’activité courante. Certains des objectifs ont pu être atteints grâce à des outils tels que Zyncro, sans lesquels il aurait été impossible de prendre des décisions au quotidien entre les équipes distantes. Ils permettent en outre aujourd’hui de partager ce moment unique des premières ventes, suivies pas-à-pas à l’aide de Google Analytics. La boutique en ligne, ayant respecté chaque étape avec sérieux, que ce soit technologiquement ou structurellement, en étiquetant avec soin les images et les contenus, connaît déjà un grand succès commercial dès sa création. La qualité des matériaux et un bon service de distribution et de livraison font le reste.

    Et vous, comment entrez-vous en contact et choisissez-vous les membres de votre projet ou de votre équipe ?

     

     

     
c
Écrire un nouvel article
j
Prochain article/commentaire
k
Article/commentaire précédent
r
répondre
e
modifier
o
Afficher/masquer les commentaires
t
haut de page
l
se connecter
h
Afficher/masquer l'aide
maj + esc
Annuler